Tous les ans entre mars et avril, Pecquencourt devient le temps d’un week-end la capitale nationale de la moto et des motards de tout cuir ! Des shows, des essais, une brocante digne d’une caverne d’Ali Baba…Bref un week-end emblématique pour les aficionados des deux roues !

Une référence depuis près d’un demi-siècle.

Il y a des temps plus forts que les autres, plus intenses, plus riches de découvertes et de rencontres ! Le Salon de la moto de Pecquencourt est assurément un des temps forts du pays d’Ostrevent, depuis plus de 40 ans.

Au départ, c’est l’histoire d’une bande de copains. Des parties de tarot jusqu’à pas d’heures, des délires, des discussions sans fin… et une passion commune en plus des cartes : la moto. Il y a 41 ans, d’une soirée plus folle que les autres est née une idée tout aussi folle : organiser à Pecquencourt un rassemblement de motos. Ce rassemblement allait grandir jusqu’à devenir « Salon de la Moto » et accueillir entre 30 000 et 35 000 visiteurs !
La bande de copains a grandi aussi, pour rassembler au sein du Moto-Club de Pecquencourt quelques environ 250 membres tout aussi passionnés que leur président, Bruno Moniot.

Un week-end riche en animations.

Alors, durant deux journées vibrantes et vrombissantes de mars, Pecquencourt devient la capitale des Hauts-de-France. Ce printemps de la moto est un rendez-vous joyeux pour les fans venus parfois de très loin pour admirer, tester, acheter, parfois.

Des expositions de tous les grands concessionnaires et surtout, c’est un peu la marque de fabrique du rassemblement, des shows hallucinants et des démonstrations de toutes sortes. Star de Pecquencourt : le Freestyle ou FMX (Freestyle Moto Cross). Le terril sert alors de terrain de jeu géant et les sauts, les acrobaties sont spectacles et shows.

Un évènement pour toutes les générations !  

Mais, comme il y a autant de passions que de motards, le Salon a su grandir et se diversifier pour satisfaire toutes les envies. Les « mamies », les anciennes motos, font toujours recette. Avec parfois des animations à la fois pédagogiques et amusantes, comme ces élèves du lycée Paul Langevin de Waziers qui ont prévu de présenter le side-car Motobécane S5C que leur section restaure tout au long de l’année.

Sans doute en clin d’œil à l’Office de Tourisme et à ses vélos à assistance électrique, le Salon doit bientôt présenter un nouveau show de FMX avec une moto électrique ! Tradition et modernité seront au rendez-vous.

Et quand, pour la grande brocante du dimanche, les fans préparent leur stand de pièces et de bric-à-brac de passion, certains viennent même jusqu’au Moto-Club pour y déposer leurs affaires. Comme une « consigne » entre amis, tout simplement.

La solidarité étant une marque de fabrique du Nord et des motards. Il va sans dire que tout le monde met la main à la pâte pour préparer les repas ; les associations sont présentes, comme celle des « Papillons Blancs » pour proposer des mini-circuits adaptés aux plus jeunes. Les plus anciens des membres sont parfois d’anciens mineurs …Alors oui, la solidarité est partout présente !