Itinéraires

Le circuit du prieuré de Beaurepaire

Au nord, c'était les corons… C'est ce que dit la chanson. Mais cette époque là est définitivement révolue. Et non au nord il n'y a plus de charbon mais de cette période subsiste des cités, ces habitations héritées de l'industrie ouvrière et surtout minière.

À Somain, l'ensemble des cités dépendait de la Compagnie des mines d'Aniche. Les cités du Bois, du Moulin et De Sessevalle illustrent plusieurs générations d'habitats miniers allant du coron en ligne le long des voies principales, jusqu'au groupement de maisons individuelles, formant des cités-jardins, ancêtres de nos lotissements péri-urbains. Les logements miniers restent des lieux de résidence plaisants et leurs nombreuses réhabilitations réussies témoignent de la qualité architecturale de ces constructions.
Alors toujours un à priori sur les cités ?

Informations supplémentaires :
Commune traversée: Somain

Complément localisation :
Au départ du prieuré de Beaurepaire

Les bons plans associés :
Le saviez-vous la cité de Beaurepaire, la Chappelle Ste-Barbe, la cité de la ferme Beaurepaire, le prieuré de Beaurepaire, la cité du Bois brûlé et la cité du Moulin sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Environnement :
Ville et campagne

Complement visite :
Le prieuré de Beaurepaire, dépendance de l’abbaye de Cysoing, construit à l’origine pour une communauté de religieuses, devient dès 1256 une communauté de chanoines. Reconstruit en 1786, vendu pendant la Révolution comme bien national, il est acquis par les mines d’Aniche au début du XXe siècle puis par les Houillères Nationales en 1946. Lors de la fermeture des Houillères, l’édifice est cédé à la commune qui en fait un lieu d’activité du centre social. En suivant bien le balisage, effectuez le tour de la butte sur une partie enherbée.Descendez quelques marches et prenez à gauche un chemin qui longe les jardins.
1: Arrivé à la route, tournez à droite et avancez jusqu’au parc urbain que vous traversez. Coupez une route, poursuivez votre chemin (rue de Draguignan) et au rond point continuez en face par la petite route.
2: Quasiment au bout de cette rue, tournez à gauche (bien suivre le balisage) puis dirigez vous vers le site naturel Antoine Mercier.
3: Traversez le lotissement par la droite pour accéder, juste en face du poste de gaz, à un chemin en schiste, qui se transforme rapidement en un agréable chemin enherbé.
4: A la route, effectuez un crochet gauche et droite, suivez la rue (rue de Castellane) jusqu’au bout ; tournez alors à gauche et retrouvez ainsi votre point de départ.

Itinéraire

En détail

  • Distance : 4.5 km
  • Balisage : Jaune (PR)
  • Durée itinérance : 1h30
  • Passage délicats : En ville prudence. Pour traverser une route, empruntez les passages piétons.
  • Nature du terrain : Bitume, chemins gravillonnés, et parc urbain
  • Types : PR Promenade et randonnée
  • Typologie : Pédestre